Qu’est-ce qu’une revue de Sprint (Sprint revue) ?

Une Sprint revue est un événement collaboratif permettant de présenter les réalisations, de recueillir des commentaires et de changer de cap si nécessaire.

La Revue de sprint (Sprint revue) est l’un des cinq événements du cadre Scrum. Cet événement permet à l’équipe Scrum et aux parties prenantes d’examiner les progrès accomplis dans la réalisation de l’objectif du produit et de déterminer les adaptations futures.

Comme tous les événements Scrum, la revue de sprint a lieu pendant le sprint lui-même. Elle ne se produit pas en dehors de la cadence du sprint.

Qu’est-ce qu’une Revue de sprint ?

C’est une réunion collaborative qui a lieu à chaque sprint. Cela dit, il n’est pas nécessaire de la considérer comme une “réunion” au sens traditionnel du terme. Cette réunion est en fait appelée un “événement” dans Scrum. Il existe cinq événements :

  • Le sprint
  • La planification du sprint (Sprint planning)
  • La mêlée quotidienne (Daily scrum)
  • La revue de sprint (Sprint review)
  • La rétrospective du sprint (Sprint retrospective)

Tous ces événements sont des occasions d’inspecter et d’adapter.

Vous devriez organiser une revue de sprint avant la rétrospective de sprint. De cette façon, l’équipe peut discuter librement de tout retour d’information qu’elle a reçu sur ses processus dans un environnement psychologiquement sûr.

Les revues de sprint ont une durée qui varie suivant la taille des sprints. Par exemple :

Durée du sprint Durée revue de sprint
4 semaines 4 heures
2 semaines 2 heures

La durée de la revue de sprint est un maximum : les équipes Scrum ne remplissent pas la totalité du temps si elles ont atteint leur objectif avant la fin.

Cet événement doit être plus qu’une simple présentation. C’est l’occasion pour l’équipe de scrum d’avoir une discussion avec les parties prenantes et d’obtenir un retour d’information précieux.

L’événement comprend, sans s’y limiter, les éléments suivants :

  • Inspection des résultats du sprint et questions sur les résultats
  • Inspection de la manière dont les résultats contribuent à l’objectif du produit
  • Inspection des conditions externes, telles que les conditions du marché
  • Inspection des contraintes internes, telles que les étapes, les budgets et les calendriers
  • Adaptations si nécessaire

Lors de la revue de sprint, l’équipe Scrum partage les résultats du sprint en cours avec les parties prenantes et les autres participants qu’elle a invités. L’équipe présente les éléments du backlog qui répondent à sa définition de réalisation (Definition Of Done) et discute des difficultés rencontrées. Cet événement permet de faire le point sur les progrès accomplis dans la réalisation de l’objectif du produit, sur les difficultés rencontrées et sur la marche à suivre.

Objectifs d’une revue de sprint

Les objectifs typiques d’une revue de sprint sont les suivants :

  • Partager les incréments et le travail : L’équipe de mêlée peut montrer les incréments de travail qu’elle a réalisés au cours du sprint, ce qui permet aux parties prenantes de voir les progrès accomplis. L’équipe peut également expliquer ce qui a changé dans son environnement et ce qui a pu limiter ses capacités dans les domaines où elle n’a fait que des progrès partiels.
  • Demander aux parties prenantes de faire part de leurs commentaires : L’événement ne doit pas se limiter à une démonstration de l’incrément. Cet événement permet aux parties prenantes de donner leur avis sur le travail et d’engager une discussion avec l’équipe Scrum. Il aide l’équipe à comprendre si elle avance dans la bonne direction et si elle doit faire des ajustements.
  • Mettre à jour le Product Backlog : Sur la base du retour d’information reçu, le Product Owner peut mettre à jour le Product Backlog pour refléter les nouvelles idées ou les changements nécessaires. Dans des cas extrêmes, l’ensemble du backlog peut être supprimé si l’orientation du développement du produit nécessite un tel changement.
  • Identifier les prochaines étapes : En collaboration, l’équipe de mêlée et les parties prenantes peuvent discuter et identifier les priorités, les besoins et les changements. Ces informations aident l’équipe de mêlée lors de son prochain événement de planification du sprint, au cours duquel elle crée un objectif de sprint et un plan pour l’atteindre.
  • Faciliter la collaboration : La revue de sprint favorise la collaboration entre l’équipe Scrum et les parties prenantes. Elle encourage une communication ouverte, permettant à l’équipe de comprendre les attentes des parties prenantes et de déterminer les prochaines étapes. Comme tous les événements Scrum, la revue de sprint est une occasion de transparence, d’inspection et d’adaptation – les trois piliers du processus empirique Scrum.

Qui doit assister à la revue de sprint ?

L’équipe Scrum y assiste : les développeurs, le Scrum Master et le Product Owner. La revue de sprint est ouverte à toutes les parties prenantes. Souvent, les équipes de mêlée invitent des personnes qui ont un intérêt dans le travail le plus récent qu’elles ont réalisé. L’équipe peut inviter des clients ou des utilisateurs.

En tant que créateurs de l’incrément, les développeurs jouent un rôle essentiel en partageant leur travail et en répondant aux questions.

Le Product Owner participe à la réunion pour fournir des conseils sur les décisions relatives au produit et pour intégrer les commentaires des parties prenantes dans le Product Backlog. Les décisions du Product Owner sont visibles dans le contenu et l’ordre du backlog et dans l’incrément inspectable. Le Product Owner peut soutenir les développeurs lorsqu’ils partagent les résultats.

Le rôle du Scrum Master dans cet événement peut varier d’une réunion à l’autre. Il est là pour soutenir et guider l’équipe de mêlée qui apprend à animer cet événement et à l’utiliser comme une occasion de maintenir la transparence, l’inspection et l’adaptation. Le Scrum Master peut parfois animer lui-même la revue de sprint, bien que celà ne fasse pas partie de sa responsabilité.

Conseils pour une revue de sprint réussie

A quoi doit ressembler l’agenda ?

Voici un exemple d’ordre du jour de la revue de sprint. Vos discussions au cours de cet événement peuvent inclure :

  • Rappeler à tous l’objectif du produit et l’objectif du sprint,
  • Montrer le travail achevé ou l’incrément du sprint en cours,
  • Discuter de la publication de l’incrément par rapport au budget, aux délais, au marché et à d’autres facteurs pertinents,
  • Discuter du travail le plus utile pour les sprints à venir.

Qui doit animer une revue de sprint ?

L’équipe Scrum facilite cet événement et invite les parties prenantes et d’autres participants si nécessaire. Comme le Product Owner est responsable de la maximisation de la valeur du produit résultant du travail des développeurs, il prendra souvent la tête ou lancera la conversation dans la revue de sprint.

Votre équipe Scrum et votre contexte seront uniques, et dans le cadre d’une rétrospective, vous devriez discuter des meilleures façons pour votre équipe de mener la réunion, que cela implique que le Product Owner guide la revue ou un format différent.

Quelle est la différence entre une Revue de sprint et une Rétrospective de sprint ?

La meilleure façon de comprendre la différence entre ces deux événements est de reconnaître la différence d’objectif et de participation entre les événements.

La revue porte sur le produit. La rétrospective concerne la collaboration et l’interaction de l’équipe.

La revue de sprint a lieu en premier afin que l’équipe puisse prendre en compte les commentaires des parties prenantes lorsqu’elle prend des décisions sur les actions à entreprendre au cours de la rétrospective de sprint. Les parties prenantes assistent à la revue de sprint, mais la rétrospective est un événement réservé à l’équipe Scrum.

Une occasion d’inspecter et d’adapter

L’équipe Scrum peut partager ses résultats et recevoir des commentaires précieux des parties prenantes lors de la revue de sprint. Le cadre Scrum favorise la transparence, la collaboration et l’amélioration continue au sein de l’équipe. En exploitant efficacement la revue de sprint, les équipes Scrum peuvent s’assurer qu’elles apportent de la valeur à leurs clients et qu’elles répondent aux attentes des parties prenantes.



Claude BUENO
Claude BUENO

J’aide les équipes à développer leurs pratiques agiles et collaboratives.
Je blogue depuis 2008 sur la transformation numérique, le développement d'applications web et mobile et les pratiques pour les réaliser dans les meilleures conditions.
Sujets de prédilection : agilité, coaching, digital, management, marketing, développement web et mobile

Articles: 145

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *