agilepadawan claudebueno 07

La Théorie de l’auto-détermination appliquée au coaching

La Théorie de l’auto-détermination, développée par Edward L. Deci et Richard M. Ryan, offre des concepts fondamentaux qui ont une pertinence significative dans le domaine du coaching de personnes. Cette théorie explore les motivations intrinsèque et extrinsèque et cherche à comprendre pourquoi les individus s’engagent dans certaines activités et poursuivent certains objectifs.

Voici en quoi la Théorie de l’auto-détermination apporte au coaching :

  1. Différenciation entre motivations intrinsèque et extrinsèque : La théorie distingue entre les motivations intrinsèques, provenant de l’intérieur de l’individu (par exemple, le plaisir, l’autonomie, le développement personnel), et les motivations extrinsèques, liées à des récompenses externes ou des pressions sociales. En coaching, comprendre ces distinctions permet aux coaches d’explorer les véritables sources de motivation de leurs clients.
  2. Favorisation de la motivation intrinsèque : La Théorie de l’auto-détermination encourage le soutien à la motivation intrinsèque, considérée comme plus durable et satisfaisante. Les coaches peuvent aider les clients à identifier leurs intérêts personnels, leurs valeurs et leurs passions, favorisant ainsi une motivation plus profonde et durable.
  3. Autonomie et choix : La théorie souligne l’importance de l’autonomie dans le renforcement de la motivation intrinsèque. En coaching, les coaches peuvent encourager les clients à explorer et à faire des choix alignés sur leurs valeurs et leurs objectifs personnels, renforçant ainsi leur engagement.
  4. Compréhension des besoins psychologiques fondamentaux : La Théorie de l’auto-détermination identifie trois besoins psychologiques fondamentaux – le besoin d’autonomie, le besoin de compétence et le besoin de relation sociale. Les coaches peuvent utiliser ces besoins comme guide pour aider les clients à créer des objectifs et des plans d’action qui les satisfont.
  5. Encouragement de l’auto-efficacité : La théorie met en avant l’importance du sentiment de compétence. Les coaches peuvent aider les clients à renforcer leur auto-efficacité en définissant des objectifs réalisables, en identifiant et en utilisant leurs forces, et en fournissant des feedbacks constructifs.
  6. Gestion des environnements de soutien : La Théorie de l’auto-détermination souligne l’impact des environnements sociaux sur la motivation. Les coaches peuvent collaborer avec les clients pour identifier et créer des environnements de soutien qui favorisent la motivation intrinsèque et le bien-être.
  7. Réduction de la pression externe : La théorie suggère que la pression externe peut compromettre la motivation intrinsèque. Les coaches peuvent aider les clients à naviguer dans des situations où la pression extérieure est présente, en favorisant l’autonomie et en alignant les objectifs sur les valeurs personnelles.

En intégrant les principes de la Théorie de l’auto-détermination, les coaches peuvent créer des interventions plus ciblées et personnalisées, favoriser des changements durables et aider les clients à trouver une motivation profonde et authentique pour atteindre leurs objectifs. Cela contribue à une approche plus holistique et durable du coaching de personnes.


Claude BUENO

J’aide les équipes à développer leurs pratiques agiles et collaboratives.
Je blogue depuis 2008 sur la transformation numérique, le développement d'applications web et mobile et les pratiques pour les réaliser dans les meilleures conditions.
Sujets de prédilection : agilité, coaching, digital, management, marketing, développement web et mobile

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *