Changez de vie, apprenez à coder avec les sources pour bien démarrer

Le mythe du développeur seul dans son garage plus proche de l’animal associable que de l’être humain a fait son temps et je n’y crois pas une seule seconde. Évidemment, on connait tous les histoires des pionniers de l’informatique et sa cohorte d’anecdotes.
Mais ça c’était avant…

Aujourd’hui, il est facile de trouver des sources d’information pour apprendre à « coder » des programmes informatiques.

1. La vulgarisation sur le Net

Bill Gates et Marc Mark Zuckerberg participent à la promotion de l’apprentissage du développement d’applications informatiques pour tous au sein de la plateforme code.org
Ce site ne fera pas de vous un développeur « full-stack » mais permet aux enfants et même à des adultes de comprendre la fabrication d’un programme et de se poser un tas de questions pour « modéliser » et atteindre son but : bâtir un programme fonctionnel.

Apprendre à écrire des programmes ouvre votre esprit et vous aide à mieux penser.
Bill Gates

Le mannequin Karlie Kloss avec son programme Kode with Klossy accompagne les jeunes filles dans la découverte et l’apprentissage du code.

2. Les forums d’entre-aide

Depuis que je travaille dans le digital, j’ai toujours été surpris par l’esprit de partage et cela, bien avant l’arrivée des réseaux sociaux.
On trouvait de nombreux forums de partage. Les anciens donnaient de leur temps pour répondre aux nouveaux arrivant qui eux-même partageaient leurs connaissances à leur tour une fois l’expérience grandissant.
J’ai moi-même fréquenté et participé assidument aux forums d’entraide Joomla ou Prestashop.

Les forums ont presque tous disparus (du moins ne remontent plus du tout dans les moteurs de recherche) et d’autres sources d’information sont arrivés.

3. Les Massive Open Online Course (M.O.O.C.)

Les « Massive Open Online Course » ont le vent en poupe et permettent de se former au développement web ou d’applications. Ils sont facilement accessibles et proposent, en plusieurs sessions, de découvrir et de progresser dans les langages informatiques.

La plateforme de MOOC la plus connue en France est OpenClassrooms (ex: LeSiteduZero) qui propose des programmes entiers appelé Parcours touchant le développement mais également la gestion de projets.

Les MOOC de chez France Université Numérique sont créés et dispensés par de grandes écoles ou universités françaises ou internationales et leur contenu sont de très bonne qualité. On y trouve d’autres sujets que le développement (Management, Économie, Mathématique).

J’ai connu la plateforme de formation en ligne Udacity grâce aux « Google Study Jam » auquel j’ai participé en début d’année consacré au développement d’applications pour mobiles Android.
J’ai pu constater que les étapes s’enchainent avec à l’appui des vidéos explicatives et des quiz permettant de valider l’acquisition des savoirs.
Comme chez OpenClassrooms, on retrouve des parcours professionnels entiers menant à des certifications (Nanodegree) : Java, Android, iOS, Développement Web, etc…

4. Stack Overflow

Connaissez-vous les sites de type Q&A ?
Yahoo! avait depuis longtemps compris que l’échange entre internautes permettait de développer le trafic grâce à l’espace Q&A (Questions and Answers) de son portail. Le principe est simple, vous posez une question et les internautes qui ont la réponse la partagent. Les visiteurs votent pour la meilleure réponse et cette dernière passe en tête de liste juste en dessous de la réponse. Et zou, la plateforme Q&A devient participative à tous les points de vue.

Et bien Stack Overflow est basé sur ce principe. Le volume de Q&A est tellement important que vous trouverez forcément la réponse à votre question. La liste des langages de développement est impressionnante et la qualité des réponses est toujours au rendez-vous (les participants y veillent).

5. Les communautés Google+

Google n’a pas rencontré le succès escompté auprès du grand public avec le service Google+. Cependant, en faisant un tour d’horizon des communautés qui ont élues domicile sur ce réseau social, on trouve de nombreux groupes orientés Numérique ou Digital. On y croise des Geeks, des développeurs, des passionnés et des hobbyist (rien à voir avec les héros de J.R.R. Tolkien).

Cette semaine, travaillant sur le développement d’une application Android, j’ai été confronté à un soucis de récupération de données hébergées sur un WebService. Après plusieurs recherches sur le Net sans succès, j’ai posé la question juste avant d’aller prendre un bon repos mérité.
Dès le lendemain matin j’avais déjà des solutions proposées par les membres de la communauté Android Development.

tweet-googleplus-1

En aucun cas, ce billet se veut exhaustif et vous connaissez sûrement de nombreuses autres sources d’information pour développeurs.

N’hésitez pas à participer en laissant un commentaire sur vos sources d’information pour apprendre à programmer.

Article initialement publié sur LinkedIn : 5 sources d’information pour apprendre à coder